École de technologie supérieure

Le génie pour l'industrie
 
L’École de technologie supérieure, un établissement du réseau de l’Université du Québec, offre des programmes de baccalauréat, maîtrise et doctorat en génie.
 
Au cours des dernières années, l’ÉTS a connu une croissance remarquable sur tous les plans : nombre d’étudiants, activités des clubs technologiques, collaborations internationales et projets de R&D. L’École se classe maintenant parmi les institutions les plus importantes au Québec et au Canada pour son taux de diplomation des nouveaux ingénieurs québécois.
 
À la jonction du Vieux-Montréal avec le centre-ville, l’ÉTS offre un milieu de travail des plus motivants et de multiples services sur son campus : supermarché, CPE, salle d’entraînement et de musculation, resto-pub, cafétéria, espaces verts, stationnement pour voitures et vélos, tout y est!

Partagez cette page avec vos amis:


Plus de détails sur l'employeur

Sections qui pourraient vous intéresser :


Mission de l'ETS
 
Notre mission
 
L’École de technologie supérieure est une constituante du réseau de l’Université du Québec. Spécialisée dans l’enseignement et la recherche appliqués en génie et le transfert technologique, elle forme des ingénieurs et des chercheurs reconnus pour leur approche pratique et innovatrice. Depuis sa création, elle entretient un partenariat unique avec le milieu des affaires et l’industrie, tant avec les grandes entreprises que les PME.

Par sa mission particulière axée sur le génie appliqué et ses liens étroits avec les organisations, l’ÉTS se distingue nettement des établissements universitaires québécois. Elle est de plus la seule école d’ingénierie au Québec qui offre des programmes de baccalauréat en génie créés spécifiquement pour les diplômés de niveau collégial technique désirant se doter d’une formation universitaire.

À l'ÉTS, on apprend en pratiquant. Pour la formation de ses étudiants de baccalauréat (et aussi de cycles supérieurs, dans certains cas), on y a adopté la formule d'enseignement coopératif. Alternant sessions de cours et stages rémunérés en entreprise, cette méthode est non seulement l'une des caractéristiques principales mais aussi l'une des forces de l'ÉTS. En plus de leurs cours, tous les étudiants doivent obligatoirement avoir réussi trois stages en industrie, totalisant au moins douze mois, pour obtenir leur diplôme. À la fin de leur programme, ils possèdent ainsi l'équivalent d'une année d'expérience, ce qui favorise indéniablement leur insertion sur le marché du travail. 

L’École rassemble près de 25 % de toute la population étudiante au baccalauréat en génie au Québec, ce qui la classe au premier rang des établissements universitaires qui offrent cette formation de premier cycle. Au Canada, elle se situe parmi les cinq plus grandes écoles ou facultés de génie. Elle propose aussi des programmes de maîtrise et de doctorat dans de nombreux domaines du génie, ainsi que des programmes de certificat destinés aux personnes qui désirent acquérir une spécialisation ou une formation d’appoint.

L’ÉTS répondant aux besoins des organisations, grandes et petites, il n’est pas étonnant que la majorité des membres de son corps professoral aient à leur actif une expérience de travail en milieu industriel. Par ailleurs, grâce au soutien de l’industrie et d’organismes subventionnaires, les professeurs poursuivent maintes activités au sein des différents groupes, chaires et laboratoires de recherche de l’École. Leurs travaux contribuent concrètement au progrès scientifique et au développement de la productivité et de la compétitivité québécoises ainsi qu’à la formation d’une main-d’oeuvre hautement qualifiée. Cette équipe multidisciplinaire est appuyée par 25 maîtres d’enseignement (physique, mathématiques, langues, communications, etc.) et quelques 200 chargés de cours, praticiens reconnus dans leur domaine.

Outre ses programmes d’études en génie de 1er, 2e et 3e cycles offerts à temps complet et à temps partiel, l’ÉTS est également reconnue en entreprise pour son Service du perfectionnement. Plus de 3000 cadres, professionnels et techniciens en exercice, issus de tous les secteurs économiques, y suivent chaque année de nombreux séminaires intensifs de perfectionnement dans les domaines de la qualité, du management, de la technologie et de l’informatique.

L'ETS en chiffres

L'ÉTS en quelques chiffres
L’ÉTS compte quelque 7 600 étudiants, dont plus de 2 000 aux cycles supérieurs (près de 400 au doctorat).
Elle accueille annuellement plus de 1 500 nouveaux étudiants.
 
Son corps professoral est composé de 160 professeurs30 maîtres d'enseignement et de nombreux chargés de cours issus du secteur industriel.
Elle offre 101 programmes d'études :
 
    25 au premier cycle, dont 7 au baccalauréat
    76 aux cycles supérieurs
Près d’un ingénieur sur 4 au Québec obtient son diplôme de l’ÉTS (750 nouveaux ingénieurs) – Près de 17 000 diplômés depuis 1974 et près de 1 500 diplômés aux cycles supérieurs.
Le taux de placement des diplômés est de près de 100 %. En moyenne, chaque diplômé reçoit 8 offres d’emplois.
L’ÉTS place 2 850 stagiaires par année (elle reçoit plus de 3 400 offres) dans quelque 1 100 entreprises (30 M $ pour l’ensemble de ses étudiants).
Près des deux tiers des diplômés de l'ÉTS font carrière dans les PME et PMI.
75 % de nos activités de recherche sont menées en collaboration avec l’industrie avec plus de 200 entreprises en moyenne.
Près du quart des étudiants proviennent de l’extérieur de la grande région de Montréal
Le total des fonds de R-D s'élève à plus de 30 M $.
L’ÉTS compte présentement 26 chaires de recherche, dont 7 chaires institutionnelles, et 37 regroupements de chercheurs. L’ensemble des chercheurs produit près de 700 publications par année (articles, conférences, rapports techniques). 
50 % des membres du conseil d'administration proviennent de l'industrie.

Adresse

1100, rue Notre-Dame Ouest
Montréal, Québec  H3C 1K3 CA

Contact

  • Site Web : etsmtl.ca
  • Téléphone : 514 396-8800